3.87.147.184

INVESTISSEUR PRIVÉ

Pour l'investisseur privé qui veut obtenir les meilleurs résultats de ses investissements, Premier Immobilier Portugal vous donne la possibilité d'investir dans l'immobilier au Portugal et étudie vos avantages fiscaux associés.

 

 

Avec des perspectives de croissance économique positives depuis 2013, le marché de l'immobilier répond aussi positivement, après avoir vu une forte augmentation de la construction et la réhabilitation des bâtiments anciens au Portugal et plus spécialement dans les grandes villes. Ces maisons / appartements sont considérés comme l'un des moyens les plus rentables d'investissement dans le marché portugais.

Qu’il s’agisse d’ investir pour une vente future de la propriété, qu’il s’agisse de rentabiliser en permanence l'investissement effectué sur le marché de l'immobilier au Portugal, Premier Immobilier Portugal vous donne accès à tous les moments clés de la recherche de votre maison / appartement, jusqu’aux solutions de rentabilisation grâce à ses connaissances du marché de la location.

Marché d’investissement

L'activité du marché immobilier durant la dernière année et les indicateurs économiques montrent un pays mieux en mieux préparés pour l'avenir, et nous permet de commencer l'année avec beaucoup d'optimisme.

Les volumes échangés dans l'investissement immobilier d'entreprise sont proches de l’accumulé des deux années précédentes, et les volumes obtenus avec le programme de permis de séjour par l'investissement au Portugal (ARI - Golden Visa)

Le Golden visa va continuer jouer un rôle important au Portugal, en mettant l'accent sur les actifs résidentiels et d’origine, pour la plupart chinois. Les avantages fiscaux pour les résidents non habituels devraient continuer à attirer, pour la même part de marché, les investisseurs étrangers européens, en particulier français et scandinaves.

Cette nouvelle dynamique sur le marché a permis de désendetter de nombreux projets qui étaient dépendants de la demande intérieure sans avoir accès au financement, revitalisant de nombreux promoteurs immobiliers et faisant ainsi une contribution importante à la régénération urbaine des villes, en particulier de Lisbonne, en raison non seulement de ces programmes, mais aussi de l'augmentation des touristes et de la demande d' appartements vacanciers.

En plus de ce nouveau paradigme, l'environnement économique actuel au Portugal permet d'anticiper la demande accrue de la part des investisseurs institutionnels étrangers, en particulier, des immeubles de bureaux, des magasins, des plateformes logistiques et les centres commerciaux, anticipant une année très dynamique, avec des volumes d'investissement supérieurs aux volumes de l'année précédente.

2013 a été marquée par le retour des investisseurs internationaux.

Bien que nous soyons encore loin des années "âge d'or" de l'investissement immobilier national, et cela peut encore prendre un certain temps pour retrouver les volumes d'investissement au-dessus des mille millions d'euros, 2013 à sans aucun doute été une année d’inversion une année où le marché a repris avec evidence son activité, entraînant une transaction de plus de 300 millions d'euros.

Le marché de l'investissement portugais avait une tendance croissante depuis le début du XXIe siècle, culminant en 2007, quand il y avait environ 1.250 millions d'euros enregistrés et que les yields avaient touchés leurs points le plus bas.

Avec les perspectives de croissance économique depuis 2013 les investisseurs ont commencés à montrer un intérêt croissant, et c’est principalement durant le second semestre que le contexte des affaires a changé. La reprise économique en Europe en général, a également joué un rôle important dans cette reprise, mais la bonne qualité des actifs nationaux liés à la régulation des prix et la perception qui atteignent le point du cycle le plus bas, ont été décisifs.

Le volume des investissements dans l'immobilier de location a dépassé 300 millions d'euros en 2013, ce qui est plus du double des 128 millions d'euros enregistrés en 2012.

Le profil d'investisseur enregistre également des changements par rapport aux dernières années. Si en 2012 les investisseurs privés dominent les opérations d’investissements(65%), en 2013, près de 80% du volume échangé a été fait par les fonds immobiliers institutionnels et traditionnels. De plus, le poids de l'investissement étranger a augmenté de 45% en 2012 à 70% en 2013, ce qui reflète une confiance accrue dans la «santé» l’économie portugaise.

En regardant les transactions effectuées, il apparaît que le profil des investisseurs est très diversifié et ouvert aux familles, aux investisseurs privés ou aux institutionels.

Lorsque nous analysons toutes les opérations effectuées l'année dernière, la diversité des actifs prédomine, bien située et avec des contrats solides.

Boutiques de rue dans les principales zones commerçantes de la capitale, les supermarchés loués à des chaînes alimentaires de commerce de détails reconnus et les immeubles de bureaux de qualité ont été les principales classes d'actifs transigés l’an dernier, mais aussi les hôtels et les entrepôts industriels font partie de cette liste.

Le programme d’attribution du Golden visa joue également un rôle très important dans la reprise du patrimoine immobilier portugais. On estime qu'en 2013 l’investissement a été d’environ 270 millions d'euros, desquels seulement 8 millions sont inclus dans le volume global de l'investissement pour correspondre aux actifs commerciaux de revenus, notament aux actifs de dimension mineure avec des boutiques et des fractions de bureaux.

Ces titres de séjour attirent de plus en plus d'investisseurs étrangers au Portugal, en particulier pour le secteur résidentiel. L'origine de ce type d'investisseurs est principalement chinoise, mais nous assistons également á une demande en provenance de la Russie, du Brésil ou d'Angola.